Le street artist Vhils et son premier portrait au Vietnam

Le street artist Vhils au Vietnam

Fervent amateur de Vhils, ce street artiste portugais de renommée mondiale, j’aime regarder en détail ses œuvres incroyables. Par chance se trouve dans ma rue, à Saigon – Vietnam, un mur réalisé par Vhils en septembre 2018.

DRIP'IN is inspired by Vhils street art in Vietnam

Artiste inspiré, Vhils rend hommage aux personnes qui l’impressionne

C’est lors de sa première visite au Vietnam que l’artiste a gravé ce portrait d’une star locale, comme il aime à le faire lors de ses voyages.
Artiste inspiré, Vhils, de son vrai nom, Alexandro Farto, a la particularité de rendre hommage aux personnes qui l’impressionne dans les pays visités.
C’est ainsi que l’artiste a créé plus de 200 portraits dans le monde, en mettant à l’honneur des individus provenant de différents univers, tous méritants à ses yeux.

Ce faisant, l’artiste établit un système vertueux : il rencontre des personnes qu’il admire et les valorise en les gravant dans les murs de leurs pays. Cela renforce leur image en même temps que l’adhésion de la communauté locale. De son côté, Vhils laisse une trace marquante de son travail dans le pays. DRIP’IN est inspiré par ce cercle vertueux, simple et efficace. 

C’est ainsi qu’il est devenu en quelques années un des artistes les plus en vue, ses portraits, comme la proximité avec les communautés du monde entier étant très appréciés.

 

Une méthode de travail particulière

 

Ce trait de personnalité n’est toutefois pas le seul à décrire l’artiste. Vhils utilise pour ses portraits une technique singulière qui participe de sa renommée.

En effet, l’artiste est plutôt éloigné du pinceau : sa palette est composée d’explosifs, de marteaux perforateurs, perceuses, ciseaux et autres burins. Ce sont les outils nécessaires pour extraire les différentes couches du mur et révéler ainsi les diverses tonalités des matériaux.
Les portraits sont donc tous différents selon les murs travaillés, selon la façon et les matériaux avec lesquels ils ont été construits. C’est ce point qu’il apprécié particulièrement, l’inconnue du résultat.

 

La construction par la destruction

 

Vhils pratique la construction par la destruction, ce qui rend son art si particulier et apprécié d’un nombre croissant d’amateurs. Son talent réside dans cette maitrise des gestes et résultats dont la brutalité apparente s’efface au profit d’une finesse élégante. Il faut le voir tapant, déchiquetant, défonçant les couches successives des murs, c’est violent et bruyant. C’est lorsque que les coups s’estompent que l’on prend toute la mesure du travail réalisé. De cette fureur de poussière et de bruit émerge un visage doux, expressif et poétique. Impressionnant, vraiment.

L’artiste explique qu’il considère l’Homme comme un empilement de couches de son histoire, un peu à la manière des strates de sédiments. Se sont ajoutées les couches sociales, culturelles, pour aboutir à cette épaisseur symbolisée par le mur.

L’artiste croit qu’en enlevant les couches extérieures il est possible d’entrevoir l’Homme plus justement, sans fard. Vhils creuse donc les murs à la recherche de cette forme épurée de l’esprit. Les personnes gravées dans la pierre représentent en quelque sorte pour lui des exemples à suivre, quels que soient leurs parcours, leurs difficultés, leurs environnements. Tous ces obstacles que ces personnes surmontent avec force pour un résultat positif et inspirant.

Hommage au chanteur local de rap Karik

 

Le portrait réalisé au Vietnam représente Karik, une star charismatique locale du rap. Karis est probablement le premier des rappeurs à avoir réussi à populariser ce courant dans un pays qui l’a jugé sévèrement. Rejeté par sa famille et bon nombre de personnes à ses débuts, Karik s’est battu sans relâche pour démontrer, convaincre, et faire connaitre le rap au plus grand nombre. Son parcours a inspiré Vhils, d’où ce portrait en son honneur.

Cette pièce, réalisée sur le mur d’enceinte d’un bar du district 2 de Saigon est directement accessible à tous, ce qui en fait un petit trésor.
En effet, il est possible de la scruter dans ses moindre détails, sentir les profondeurs des perforations et les aspérités du béton sous ses doigts.
C’est une chance de pouvoir admirer le travail de l’artiste de près et mieux comprendre sa façon de procéder.

Vihls est l’un des artistes les plus en vogue aujourd’hui

 

Vhils est sans conteste un des street artists aujourd’hui les plus impactants. Depuis 2015 et sa nomination par Forbes comme faisant partie des 30 artistes de moins de 30 ans les plus influents sur la planète, Vhils a gravé nombre de murs avec la même force.

Il vit entre Lisbonne et Londres, où il est représenté par le marchand d’art Steve Lazarides, l’homme qui a révélé Banksy.

+ articles

GRAFFITI

GRAFFITI

Le graffiti a toujours fait partie de l’homme, quel que soit le point d’origine de ces traces de l’homme pour les hommes.

Festival des Arts Urbains de Saigon – Jam Avril 2021

Festival des Arts Urbains de Saigon – Jam Avril 2021

Performance exceptionnelle Les 24 et 25 avril prochains, DRIP'IN et l'Institut français du Vietnam ont l'honneur de vous inviter à un grand événement de street-art dans les jardins de la Résidence de France ! Lors de cette performance exceptionnelle, les 6 meilleurs...

Street art

Street art

Le street art, plus grand mouvement artistique global, continue sa progression sur tous les continents et dans tous les pays du monde.